Ouvrages de littérature, et petits libris (dessins).

les mots ... les moments ... les fils ... les histoires ... la rudesse, la majesté et la fantaisie de la vie

L'écriture de Nathalie Straseele est vive, profonde, touchante, souvent drôle. Elle nous emmène dans un univers sensible
où la vie, tenace et vigoureuse, se manifeste aux franges subtiles de ce que l'on appelle la réalité.
Car l'amour court... Quatre petits romans courts.

Quatre trajectoires. Quatre temps d'un départ. Sur la vaste question des élans et des échanges amoureux, chacune des histoires nous embarque dans les rouages d'une réalité mouvante et pleine de rebonds. Entre mécanique et vivant. Les routes s’envolent et s’entrecroisent laissant le lecteur emprunt de la mélodie des rencontres, amusé et intrigué d'un petit fil qui boucle, et sort son épingle du jeu.


Az'art-atelier-éditions 
Parution juillet 2016 / 200 pages / Réédition poche fin 2017
Car l'amour court...
Étrangetés
Étrangetés : recueil de nouvelles

Entre jeux et enjeux. Introduisant dans la banalité du quotidien le décalé qui prend sens, l'auteure nous invite à explorer la relation entre esprit et matière. Le détail vivant bouscule le cours quotidien des choses, prête à la poésie, à la réflexion ou au rire. Laissant toute sa place à ce qui reste en suspens...


Az'art-atelier-éditions
Parution juillet 2016 / 200 pages / 16 nouvelles / Réédition poche fin 2017
La vie c'est mieux à deux
Tout seul, on est carrément bien, si on y pense bien
C’était la belle aventure, pourvu que ça dure

Trois petits libris, composés de dessins, peintures et textes courts, agencés chacun sur une vingtaine de pages. Réalisés par l'auteur (2016) et imprimés dans un format 15x15cm, ils sont disponibles au prix de 6€ l'exemplaire. 
L'arbre aux surprises
Ce conte, primé en 2003, est paru aux éditions 'La plume de l'argilète' en 2012.
16 pages - Illustrations Pauline Roland.
Également en Kamishibai.

Extrait.
Eugène est d’une famille disons originale. Enfin, considérée comme originale parce que le grand-père a beaucoup voyagé. Ce grand-père, très amoureux des plantes et des arbres, avait rapporté des graines, de chacun de ses voyages dans des pays proches ou lointains. Parmi celles qu’il avait plantées dans le jardin, certaines n’avaient pas vraiment poussé, d’autres s’étaient acclimatées. …Un petit arbre avait poussé là. La mère de Eugène disait que cet arbre était apparu au moment de sa naissance. Personne ne se souvenait l’avoir planté, il était arrivé tout seul, ou alors un oiseau avait laissé tomber une graine...

...Le temps poursuit son œuvre, nous réservant de belles surprises.

Album avec CD audio (20€) et petit format (8€), sur le site de l'éditeur


L'arbre aux surprises
La femme A la valise. 


Écrit en 2007, ce récit-essai a fait l'objet d'un important relais médiatique  lors de sa parution, tant pour le témoignage que pour le parti-pris d'écriture et la démarche, en France ainsi qu'en Belgique.
L'ouvrage y est référencé sur le site national sosviol.be, et sert à la formation des professionnels.
Première édition, Mélibée, janvier 2012.
Edition augmentée, Editions-Vie, janvier 2018. 

Une lectrice : "Tu pourrais parler plus de ce que cela t'a apporté...
Répondre à cela est difficile. Lorsque l'on arrive à transformer l'expérience, l'on se transforme soi-même.  Au delà de la gestion du traumatisme et des blessures, j'ai appris beaucoup. Sur ce qui est juste. Sur le sens qu'il nous est permis de donner à l'existence. Du point de vue du cœur aussi. Car la quête personnelle de sens permet de s'affranchir, et de contribuer à l'évolution culturelle de l'humanité. D'aider. Cependant pour ma part, jamais je ne dirai qu'avoir été victime de viol puisse représenter un apport. La malfaisance existe dans le monde. Elle n'apporte rien, sauf à en identifier les mécanismes, l'origine et les répercussions. Un événement n'apporte que l'occasion de ce que vous en faites. 













La femme A la valise
résilience et créativité


                            Se procurer le livre  

















Créé avec Artmajeur